Les entreprises qui s’engagent en faveur de l’inclusion

Les entreprises qui s’engagent en faveur de l’inclusion

Les entreprises engagées pour l’inclusion mettent en place des dispositifs et des initiatives en faveur des jeunes. Engagement cher à Réussir Ensemble, l’égalité des chances face à la formation, au recrutement est une priorité. Guider les jeunes adultes dans la préparation de leur vie professionnelle, à leur avenir est ainsi l’une des missions que se fixent de nombreux acteurs à l’échelle nationale.

Face à la situation, quelles sont les initiatives existantes en faveur de l’inclusion ?

L’inclusion grâce au coaching et au soutien

Trouver sa voie dans un univers où tout évolue constamment n’est pas la plus aisée des missions. Dès le plus jeune âge, nombreux demandent aux jeunes de savoir précisément ce qu’ils souhaitent faire une fois leurs études terminées. Peu de place laissée aux doutes, aux questionnements. Pourtant, la situation est délicate. Comment être sûr de faire les bons choix ? Compte tenu de la situation économique et sanitaire, la voie choisie est-elle la bonne ? 

Pour accompagner les jeunes dans leur réflexion, des entreprises comme Mozaik RH et Sanofi ont notamment mis en place une initiative appelée “Place d’avenir”. Elle permet aux jeunes en recherche d’un contrat en alternance de rencontrer des recruteurs et de prendre part à des sessions de job dating. Pour favoriser l’égalité des chances, en parallèle avec le dispositif “1 jeune, 1 solution” mis en place par le Gouvernement. Présent dans 10 villes de France, Place d’avenir facilite les recrutements et l’égalité des chances. 

Cette initiative va de pair avec les engagements de Réussir Ensemble. Notre programme Mentor ou les Rôles Modèle permettent d’accompagner les jeunes qui ont besoin de soutien dans leurs démarches. Leur montrer la voie, les possibilités qui s’offrent à eux grâce au regard et à l’expérience des personnes qui les accompagnent. Des personnes aux parcours variés, impliqués dans l’égalité des chances. Cela a pour but de ne plus se censurer et se dévaloriser face au travail. En effet, une enquête réalisée auprès de 1 500 jeunes l’année dernière a révélé que 71% d’entre eux s’autocensurent en matière d’emploi. Ils estimaient manquer d’expérience et de compétences, et donc ne pas mériter certains postes…

L’inclusion digitale, un combat pour favoriser l’égalité des chances

L’un des facteurs qui crée aussi une fracture entre les personnes, notamment dans certaines zones géographiques est d’ordre numérique. Ne pas avoir les mêmes moyens pour apprendre et évoluer avec les outils d’aujourd’hui. Dans les zones rurales, ou dans les foyers modestes, tous les jeunes n’ont pas accès à un ordinateur ou à une tablette pour travailler. Dans un monde où tout est dématérialisé, où le digital permet de suivre ses cours à distance, et même de travailler… L’absence de connaissances creuse un fossé évident et malheureux.  Ainsi, 40 % des personnes ayant des bas revenus et 74 % de celles n’ayant aucun diplôme ne s’estiment pas compétentes pour utiliser un ordinateur.

Des entreprises comme Orange se mobilisent alors pour accompagner et donner les solutions nécessaires à ces personnes isolées. Les Maisons Digitales permettent notamment d’accompagner les femmes et de leur donner pour leur apporter l’égalité des chances dans le travail, avec des formations numériques adaptées. Aujourd’hui, il existe 362 Maisons Digitales dans le monde qui ont aidé 45 000 femmes depuis 2015. Un programme encourageant, donc.